LE MAGAZINE DE LA
2e JOURNÉE DU DIGITAL
25 OCTOBRE 2018

digitalswitzerland

Social Media

Données & confiance

Travail & profession

Vie & société

Sponsored

LE MAGAZINE DE LA 2e JOURNÉE DU DIGITAL 25 OCTOBRE 2018

«Mieux vaut un bon mot de passe que de nombreux mauvais»
Claudia Mascherin

Elle doit devenir la nouvelle identité numérique des Suissesses et des Suisses. La SwissID permet d’utiliser les services en ligne de manière plus sure et confortable.

Digitale Identität: Fingerprint und FaceID lösen das Passwort ab.

Monsieur Naef, de quelle confiance jouit la SwissID après le scandale Facebook?
Nous ressentons une confiance grandissante, puisque la SwissID, contrairement aux réseaux sociaux, ne commerce pas avec les données du client et elle les enregistre en Suisse. La sécurité et la minimisation des données sont des priorités absolues de la SwissID.

Donc vous n’allez pas évaluer les données des utilisateurs?
Non, nous ne transmettons aucune donnée client, ni ne les utilisons à des fins commerciales. Notre service consiste à confirmer, si nécessaire et exigé, l’identité des utilisateurs, de manière aussi rapide que possible, et détaillée que nécessaire. C’est le client qui détermine l’étendue de la SwissID. Il en garde la souveraineté et le contrôle illimité.

Markus Naef, CEO SwissSign

Quel est l’avantage pour le client d’acheter une SwissID?
Avec la SwissID, vous pouvez utiliser des services en ligne avec un nom d’utilisateur et un mot de passe, facilement et en toute sécurité, en particulier les offres de La Poste et une des premières plus grandes entreprises de médias. D’autres services vont suivre d’ici peu. Bientôt des démarches administratives, des achats en ligne, ou des souscriptions d’assurances pourront être effectués en ligne.

Un seul login pour plusieurs services en ligne: la plupart des gens se méfient du mot de passe unique. Pourquoi insistez-vous?
Le facteur décisif pour la sécurité est de gérer ses mots de passe. Des études montrent régulièrement que les utilisateurs gèrent mal la sécurité de leurs mots de passe. Lorsqu’ils en ont plusieurs, ils les inscrivent souvent sur un post-it collé au dos du clavier ou les sauvent sans sécurité sur leur smartphone. Le risque est considérablement diminué avec un seul mot de passe, mais très sûr, pour de nombreux services.

Les mots de passe appartiennent-ils bientôt au passé?
Nous constatons une tendance vers d’autres méthodes comme les applications, les empreintes digitales, FaceID, etc. La SwissID fournit déjà certaines de ces méthodes ou est en train de les évaluer.

Combien votre service compte-t-il d’utilisateurs?
Aujourd’hui, plus d’un demi-million de clients ont opté pour la SwissID. Nous prévoyons plus de 4 millions d’utilisateurs de la SwissID ces prochaines années qui auront accès à des centaines de services.

La SwissID va-t-elle remplacer le passeport traditionnel?
Non. La SwissID est conçue comme identité numérique pour simplifier les processus en ligne. Mais pour les voyages, il faudra toujours une carte d’identité. Surtout «Ne jamais dire jamais».