LE MAGAZINE DE LA
2e JOURNÉE DU DIGITAL
25 OCTOBRE 2018

digitalswitzerland

Social Media

Données & confiance

Travail & profession

Vie & société

Sponsored

LE MAGAZINE DE LA 2e JOURNÉE DU DIGITAL 25 OCTOBRE 2018

Six idées «Swiss Made»
Adrian Meyer (Texte), Mathias Bader (Infographie)

La blockchain fait son entrée dans notre quotidien. La scène entrepreneuriale suisse veut utiliser la technologie de différentes manières. Exemples.

Voitures d’occasion

L’entreprise suisse AdNovum teste un dossier automobile pour voitures d’occasion, en collaboration avec l’Université de Zurich, la Haute école spécialisée de Lucerne, l’importateur automobile Amag, l’assurance Axa, l’Office argovien de la circulation routière et l’entreprise de covoiturage Mobility. Il s’agit d’une sorte de CV de la voiture, comprenant des données sur les accidents, les kilomètres parcourus et chaque service. Toutes ces données sont stockées en continu sur une chaîne de blocs. Les participants à cette chaîne enregistrent l’historique d’un véhicule ainsi que leurs propres données. Ces données sont stockées de manière décentralisée, chaque participant disposant d’une version exacte et toujours synchronisée de la chaîne de blocs. Comme les enregistrements de données sont identiques pour tous, l’expression «point unique de vérité» est utilisée. S’agissant de données personnalisées, l’auteur doit en autoriser l’accès (chaîne de blocs autorisée), ce qui devrait rendre les escroqueries avec des voitures d’occasion impossibles. Le Dossier automobile 2020 est activé avec cette fonctionnalité de base. D’autres applications sont prévues (voir encadré). www.cardossier.ch

Point unique de vérité

Chaque participant possède une version constamment synchronisée du dossier automobile, ce qui génère un état des données généralement universel. Le jargon technique recourt au terme «point unique de vérité», la seule source de vérité.

Constructeur automobile

• Type et équipement
• Date de fabrication
• Usine

Concessionnaire automobile

• Date d’importation
• Date de vente
• Prix catalogue

Office de la circulation routière

• Numéro attribué
• Dernier contrôle du véhicule

Détenteur de voiture

• Les données de l’ordinateur de bord sont régulièrement lues
• Permis de circulation

Assureur

• Attestation d’assurance
• Polices d’assurance
• Sinistres

Garage

• Réparations
• Service
• Modifications

Plate-forme d’occasions

• Km parcourus
• Sinistres
• Service

Information directe

Avec l’application d’une plateforme d’occasions, des données choisies peuvent être extraites du dossier automobile via code QR.

Visions d’autres applications:

Test de conduite immédiat

Pour un essai, l’attestation d’assurance de
la personne concernée est immédiatement demandée via la chaîne de blocs. En cas
de libération, la voiture peut être déverrouillée à l’aide d’une application.

Contrats intelligents

Lors du changement de propriétaire d’un
véhicule, l’achat, le rachat et l’ajustement de la demande d’assurance sont entièrement automatisés grâce aux données convergentes de la chaîne de blocs.

So funktioniert das sogenannte Car-Dossier für Gebrauchtwagen. (Infografik von Mathias Bader)

Surveillance de médicaments

La start-up zurichoise Modum développe des capteurs, qui surveillent la température tout au long du transport des médicaments, et stockent les données sur une chaîne de blocs. La réglementation stricte de l’UE et de la Suisse exige une documentation complète de la température pendant le transport. Pour la respecter, de nombreux médicaments sont refroidis sans absolue nécessité, ce qui augmente inutilement les coûts de transport. La Poste Suisse a déjà conclu un partenariat avec Modum.

Conteneurs intelligents

Le groupe suisse Smart Containers travaille sur le premier conteneur réfrigéré entièrement autonome pour le transport de médicaments, basé sur la technologie de la chaîne de blocs. Réutilisables, les conteneurs savent quand un contrat de livraison se termine et à qui envoyer la facture. L’entreprise entend ainsi éliminer la quantité des documents de fret. La compagnie aérienne Emirates est déjà partenaire.

smartcontainers.ch

E-voting

Mi-juin, la ville de Zoug a testé pour la première fois un système de vote par smartphone, via une application basée sur la blockchain. Les Zougois ont pu participer avec un identifiant numérique, également testé en ville de Zoug depuis quelques mois. La question du vote était de savoir si les feux d’artifice du Festival du lac de Zoug étaient une bonne chose.

KEYSTONE/Alexandra Wey

Carte d’identité digitale

La start-up zurichoise Procivis développe des identifiants numériques basés sur la blockchain. Le canton de Schaffhouse est le premier à introduire régulièrement la «eID+». Les résidents peuvent créer une identité électronique avec leur smartphone. L’application leur permet d’accéder aux services de l’administration et d’enregistrer des documents.

Procivis

Contrôle des dons

L’organisation de protection de la nature WWF Suisse veut simplifier le suivi des dons avec la blockchain de la start-up zougoise Proxeus. Les donateurs doivent pouvoir ainsi vérifier que leur argent est effectivement utilisé à l’endroit souhaité. Les microdons, qui ne valent pas encore la peine en raison de hauts coûts de transaction, pourraient notamment être utilisés de manière efficace et ciblée.